RSS

Les nouvelles technologies favorisent-elles le lien social ?

11 Mai

 

Aux Etats-Unis, 82 % de la population adulte possèdent un téléphone mobile et 77 % utilisent régulièrement Internet. Les internautes américains passent, en moyenne, plus de douze heures par semaine devant leurs ordinateurs, selon un récent sondage du cabinet Forrester. Ces heures passées à faire usage des nouvelles technologies de communication compromettent-elles les relations sociales ? « On a toujours tendance à blâmer d’abord la technologie lorsque l’on assiste à des changements sociaux », lance le professeur Keith Hampton, coauteur d’une étude intitulée « Isolation sociale et nouvelle technologie ».

Pour les chercheurs de l’Université de Pennsylvanie, qui ont réalisé un sondage auprès de plus de deux mille cinq cents Américains,  en collaboration avec le Centre de recherche Pew Internet, l’usage du Web, de réseaux comme Facebook, mais aussi de téléphones portables ne nuit pas à la socialisation. « L’étendue de l’isolement social n’a guère changé par rapport à 1985″, époque où Internet et le téléphone portable n’existaient pas dans le grand public, soulignent les chercheurs. « Seulement 6 % de la population adulte américaine n’ont personne à qui parler et 12 % n’ont pas de confident », soit globalement la même proportion qu’il y a un quart de siècle.

D’après les résultats de cette étude, les réseaux sociaux constitués par les utilisateurs de nouvelles technologies sont également plus vastes. Ceux qui disposent d’un téléphone mobile ont un réseau plus étendu de 12 %, et ceux qui utilisent des outils de messagerie instantanée ont un réseau plus large de 11 % en moyenne.

CONTACTS PLUS DIVERSIFIÉS

Les adeptes de ces technologies ont aussi tendance à avoir un réseau de contacts plus diversifié que ceux qui ne les utilisent pas. 45 % des Américains en général affirment discuter de sujets importants avec quelqu’un d’autre qu’un membre de leur famille. Pour les internautes, cette proportion passe à 55 %. Ceux qui échangent des photos en ligne ont par ailleurs 61 % de chances en plus que la moyenne d’avoir des discussions avec des interlocuteurs ayant des sensibilités politiques différentes des leurs. Les blogueurs ont 95 % de chances supplémentaires d’avoir des relations sociales avec quelqu’un d’une autre couleur de peau.

« Les services d’e-mails, les réseaux sociaux, et les messageries instantanées mettent en avant la ‘glocalisation‘, une manière de maintenir des relations de proximité [locales], mais aussi à distance [globales]« , poursuivent les auteurs de l’étude. Les chercheurs relèvent en effet que les internautes interagissent de la même manière avec leurs voisins que ceux qui ne se rendent pas sur le Web. Ils notent toutefois que la participation à des sites de socialisation comme Facebook ou MySpace diminue de 30 % la possibilité de faire connaissance avec ses voisins. D’après l’étude, Internet ne confine pas non plus les gens chez eux. Avec les services d’Internet mobile, 38 % des personnes sondées se sont connectées d’une bibliothèque.

Ces résultats contredisent une autre étude de juin 2006, sur le même sujet, et qui faisait autorité. Ses auteurs expliquaient que depuis 1985, les nouvelles technologies de communication avaient contribué à isoler les individus et à réduire la taille des réseaux de relations.

 
2 Commentaires

Publié par le mai 11, 2012 dans Information

 

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :